Médiation familiale

La médiation familiale, face à toute situation conflictuelle et notamment en matière de séparation ou de divorce, est un processus de gestion des conflits au cours duquel les membres de la famille demandent ou acceptent l’intervention confidentielle et impartiale d’une tierce personne neutre, le médiateur familial.

Ce processus de construction et de reconstruction du lien familial permet aux personnes concernées d’explorer et de construire des solutions cohérentes et durables, sans perdant ni gagnant.

Cette démarche s’élabore en tenant compte, en l’état du droit, des besoins de chacun, et particulièrement de ceux des enfants, dans un esprit de co-construction et de co-responsabilité parentale. La médiation familiale intervient dans toute situation conflictuelle par rapport à des problématiques telles que :

  • les relations parents-enfants
  • les difficultés liées au droit de visite, aux relations personnelles,…
  • les familles recomposées
  • la prise en charge d’un parent âgé
  • les questions de succession

En cas de séparation ou de divorce, la médiation offre également une approche concrète et un soutien à travers lequel les parents et le médiateur vont aborder les points suivants :

  • la vérification de la décision de séparation
  • les besoins des enfants
  • l’organisation de la vie quotidienne (scolarité, santé, loisirs,…)
  • les relations personnelles des enfants avec leurs parents
  • la contribution d’entretien en faveur des enfants
  • la répartition des biens et les incidences financières de la séparation

Les parents ont la possibilité de co-construire leur convention de séparation ou de divorce. Les décisions prises sont alors consignées dans un protocole d’accord qui est remis à chacun des participants. Ces derniers peuvent, s’ils le souhaitent, le faire homologuer par un magistrat.